Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 10:44
module http://www.3w-traduction.com/ Add to Onlywire

Le salon de l'agriculture (47eme) ouvre ses portes pour cette fin de semaine à Paris.


Un événement où sont attendus plus de 700.000 visiteurs sauf un qui se contentera de faire la fermeture: Monsieur Nicolas Sarkozy.


-Par crainte ou dédain pour ceux qui formèrent le principal de son électorat (avec les pêcheurs qu'il mène en bateau). Une bouse est si vite arrivée.


-Par manque d'argument face à la « crise ».


On connaît ses propos lorsqu'il ne sait quoi dire:


 

 

 

Effectuer la fermeture du salon évitera, peut être, de se présenter dans cet état:

 

 

 

  A moins qu'il ne passe au stand des viticulteurs.

 

Après son mandat de "Président" postulera-t-il au poste de ministre de la culture et de l' enseignement ?

Après une visite à François Londe (député PS) qui demande au ministre de l'Education, Luc Chatel, de "prendre toutes les dispositions nécessaires" pour permettre au président de la République de s'exprimer avec un niveau de correction "digne de sa fonction".

Loncle signale ainsi que Nicolas Sarkozy multiplie les fautes de langage, malmène syntaxe et  vocabulaire et ignore les accords...quand il ne s'aventure pas à employer en public des termes vulgaires".(journal Aujourdhui du 27-02-2010)

A la décharge de notre "cher" président: il n'a probablement pas fait français en première langue.

Ce "cher" petit homme ne peut préserver votre pouvoir d'achat. Il ne peut pas tout faire: s'augmenter (après 6 mois de fonction) de 180%  et préserver votre emploi et salaire...faut pas exagérer. A l'impossible nul n'est tenu.

Vous aider? Rêveur vas...il projette d'aider les escrocs de Grèce. Il a ses priorités. Ce n'est pas vous.


 

Partager cet article
Repost0
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 16:02


Ali Soumaré (tête de liste du PS dans le Val-d'Oise): "Un délinquant multirécidiviste chevronné" propos récidivistes de Francis Delattre, avec Sébastien Meurant, maire de St-Leu-la-Forêt. Ces propos diffamatoires plus les passages au karcher (par leur patron) situent parfaitement l'esprit et la culture de l' UMP. Qui n'a pas trempé de prés ou de loin, au gouvernement, dans des affaires douteuses ? En remuant bien...on sait où trouver les délinquants


120x140 image11
VIOLENCES.

"Nous n'avions plus de prise sur notre fille"

déclare la mère de Ch.., cette ado de 17 ans incarcérée il y a 10 jours avec deux copines de 14 et 15 ans après avoir séquestré et torturé un de leurs voisins (histoire vraie)..



Le Guide pratique L'enfant qui frappe
Enfin un psychologue qui partage une méthode SIMPLE et EFFICACE en 10 jours pour en finir avec les crises, pour ne pas en arriver là.

click_this_link-copie-1.jpg
-cid_781140916-30032008-13AD.gif




PERSONNE n' a compris la lente et sournoise dérive des adolescents.

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 15:33
est au service de milliers d'étudiants,chômeurs ,travailleurs.... à la recherche de bourses d'études. Il se veut un ebook très concis et riche car il influencera le reste de votre vie. Une fois l'ebook en votre possession, nous vous souhaitons frans succès dans la réalisation de vos études. Espérant que le tout à votre entière satisfaction et que , dans à peine quelques mois ,vous soyez prêt à franchir le cap menant à une éducation et à un avenir des plus florissants!

 

-cid_781140916-30032008-13AD.gif

The book

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 15:06

 


Membre de Click-FR®, Réseau francophone Paie-Par-Click




Que de cinéma pour cette Burqa dont le port n'est pas prévu dans le Coran (sourate An-Nour, verset 31).En France on doit être identifiable pour être identifié - Prenons les mesures simples qui s'imposent: Tête nue pour tout le monde - De quoi avons-nous peur?.

 



Si vous n'avez jamais entendu parler de Mentalisme, laissez-moi vous raconter une anecdote. C'était il y a 17 ans...

Lors d'un mariage, j'apprends qu'une des invitées est "voyante". Intrigué, je demande à la rencontrer. La dame devait avoir dans les 60 ans. Elle forçait le respect. Devant son refus de me parler de l'avenir (j'étais déçu) je lui propose moi, jeune adolescent, de prédire le futur immédiat. Interpelée, amusée aussi, elle me prend au mot. Je lui demande de placer devant elle une dizaine d'objets. De mon côté, sur un bout de papier, j'inscris une prédiction que je confie à une tierce personne. Elle ne sera révélée qu'à la fin.

"Voici Mon Secret
Pour Troubler Mes Amis,
Mes Partenaires, Mes Clients
(Même Les Plus Sceptiques !)
Et Faire De Moi
Quelqu'un D'à Part"  

click_this_link-copie-1.jpg

-cid_781140916-30032008-13AD.gif


 

 

Referencement gratuit
Site reference Cigarette electroni
Partager cet article
Repost0
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 10:49
Tous les faire part sont sur Faire-part-du-web.com Mariage, naissance ou vœux, toutes les bonnes nouvelles s’annoncent avec un faire-part ou une carte. Faire-part-du-web.com vous accompagne dans chaque grand moment de votre vie ! Des cartes et des faire-part pour tous les styles et les budgets. Humoristique ou tendance, chic ou sobre, nos faire-part sont issus des collections des plus grands éditeurs de faire-part Notre catalogue en ligne compte plusieurs centaines de faire-part, de quoi étonner votre famille, vos amis ou vos relations de travail, quelque soit l’évènement annoncé. Impression de vos faire-part à la carte Vous personnalisez votre modèle comme vous le voulez ; police, couleur, mise en page. Vous ajoutez le texte de votre faire-part directement en ligne ! Vous recevez une maquette couleur gratuite via votre espace client. Un service client est la pour vous conseiller tout au long de votre commande. http://www.faire-part-du-web.com

_________________________________________________________
Fortune-Domicile

_______________________________________________________

LES SECRETS POUR PROTEGER VOTRE ORDINATEUR

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 15:46

 

La confession d’une prostituée atteinte du sida : une bonne blague.....pour les Chinois

DeliT2.jpg

La semaine dernière, une prostituée chinoise porteuse du virus du VIH a publié sur son blog la liste de 279 de ses anciens clients avec le commentaire suivant : "Si votre numéro est dans cette liste, félicitations, vous avez le sida." Loin d'être révoltés, les internautes chinois ont trouvé cette sinistre affaire plutôt divertissante. Une réaction qui en dit long sur le degré d'information sur le virus dans le pays.

Le récit sordide de Yan Deli, une prostituée de 29 ans originaire du comté de Rongcheng, dans la province du Hubei, a été publié en ligne la semaine dernière. Il est accompagné de plusieurs photos et vidéos.

Avant de donner la liste de ses clients, la jeune fille raconte son histoire, comment elle se faisait violer depuis l'âge de 15 ans par son "vieux salaud" de beau-père, et comment elle est passée par des petits boulots bizarres à Pékin avant de se prostituer.

Aucun détail n'est oublié en ce qui concerne les maladies sexuellement transmissibles qu'elle a attrapées en ne mettant pas de préservatifs. On apprend aussi qu'elle est tombée plusieurs fois enceinte, écographies à l'appui (voir ci-dessous).

Le récit s'achève sur la liste des 279 numéros de téléphones, accompagnée de cette invitation : "Amis de Beijing et de Hubei, jetez un œil. Y a-t-il votre numéro dans la liste ?" (Vous trouverez ici la totalité de son récit traduit en anglais).

 

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 16:07

La pudeur est-elle démodée ?

 

« Mon mari et moi passons l'été au bord de la mer avec une bande d'amis. De toutes les femmes présentes, je suis la seule qui n'ose pas exhiber ses seins nus sur la plage. Je passe pour une prude coincée....je me demande si c'est vrai. »

Comme le constate amèrement So..., la pudeur est, de nos jours, largement tombée en désuétude, voire tournée en dérision. Les scènes de film dénudées sont fréquentes à la télévision, la vie sexuelle de certains s’étale dans les magazines, sur nos murs s’affichent des images publicitaires mettant en scène des attitudes de plus en plus provocantes... Après deux siècles d’un puritanisme qui cherchait à réprimer tout ce qui relevait de la sexualité, la volonté de tout montrer, de tout dire semble l’objet d’une surenchère permanente. Catherine, qui refuse de dévoi1er sa vie privée au bureau, se sent, elle aussi, parfois rejetée. D’autres ne savent plus très bien comment se situer doit-on accepter les fantasmes sexuels de son mari? Peut-on se montrer nu devant ses enfants ? Est-ce possible qu’ils aient déjà très petits des réflexes pudiques ? La pudeur ne relève pas uniquement d’un code moral, imposé par la collectivité. C’est une protection que chacun d’entre nous met en place dans ses relations avec les autres.

 

Un besoin qui s'exprime dés l'enfance .

L'enfant vers deux ans refuse qu'on continue à placer son pot dans le salon et demande de d'enfermer dans les WC.

La pudeur ne se manifeste pas tout le temps, avec tout le monde, ni de la même manière. Il est très important de la reconnaître et de la respecter chez l’enfant, car elle se construit, peu à peu, au fil des ans. » O...ne, 5 ans, ne veut mettre que des pantalons depuis que les garçons lèvent les jupes des filles à la récrée. Max... est totalement constipé au bout d’un mois de CP : il se retient, car les toilettes n’ont pas de verrou. Les exemples abondent.

Et il faut s’en réjouir. C’est un signe de bon développement psychique. Si nous voulons armer notre enfant contre les pédophiles et lui donner une solide estime de soi, pas question de le forcer ou de se moquer de lui. Nous voir nus ne le traumatisera pas forcément, mais, s’il semble gêné, évitons de le lui imposer.

Frapper à sa porte avant d’entrer dans sa chambre l’aidera aussi à franchir cette étape primordiale dans sa construction. Car, en créant une distance entre les êtres, la pudeur permet de se différencier et de prendre son autonomie.

 

La pudeur ne se manifeste pas tout le temps, avec tout le monde, ni de la même façon.

Déroutants ces adolescents qui prennent un véritable plaisir à nous provoquer par leurs tatouages au creux des reins mais ne supportent pas, « les maillots de bain trop moulants de papa » ! Mal à l’aise dans sa « mue », l’ ado se cadenasse à double tour la salle de bains et protège tout aussi farouchement ses pensées et ses sentiments. Dans l’excès qui le caractérise, il démontre clairement à quoi sert la pudeur : définir un espace propre à soi, à l’intérieur duquel on se sent en sécurité, et à partir duquel on pourra sans crainte s’aventurer vers l’extérieur, en choisissant quand, à qui et jusqu’où se livrer.

N'ayons pas peur d'être stricts

Pourtant, la pudeur des jeunes ne saute pas toujours aux yeux. Montrer son corps, d’abord le découvrir soi-même sans toujours penser au regard des autres. II est effectivement de la responsabilité d’une mère d’exprimer sa désapprobation à sa petite fille et de lui expliquer les réaction qu'elle peut susciter chez les garçons.

N'ayons pas peur d'être stricts.

Un rempart contre la violence.

La pudeur induit une retenue et une réserve appréciables en société.

C'est de la discrétion qui empêche de dire ou de faire certaines choses qui peuvent blesser, une marque d'attention pour soi-même et pour les autres.

 

Chacun sent, selon son vécu, la bonne distance qu'il doit établir avec les autres.

 

N'en déplaise aux donneurs de leçon.

http://url-ok.com/ff52a2

je gagne une montre
Partager cet article
Repost0
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 10:37
Référencement Tag cloud - Outils Référencement Page 1



Faire sauter une classe à un enfant peut être envisagé. Mais quand et dans quelles conditions?

Pour ou contre. Il faut faire un choix.

 

- En parler avec votre enfant

 

Il faut informer l’enfant de cette possibilité de passage anticipé en lui disant que son enseignant et ses parents le pensent apte à sauter une classe, tout en l’avertissant des conséquences pratiques : quitter ses camarades de classe, se trouver avec d’autres un peu plus

âgés, changer d’école. Certains enfants qui le pourraient ne veulent pas quitter prématurément la maternelle ou n’acceptent pas d’être séparés de leurs copains. Dans ce cas, il faut les écouter. Sauter une classe n’est jamais une obligation. Ces enfants seront de toute façon de bons élèves.

 

- Dans quels cas peut-on faire sauter une classe?

Le cas le plus fréquent concerne les enfants scolarisés en maternelle qui ne demandent pas mieux que d’apprendre à lire et à écrire. S’ils sont assez autonomes, on peut envisager un passage anticipé en CP. En primaire, il peut être proposé aux élèves qui s’ennuient en classe parce qu’ils ont besoin d’aller plus vite. Plus tard, au collège et au lycée, sauter une classe devient rare. Je connais deux élèves qui ont respectivement sauté la seconde et la première, mais il s’agit de cas exceptionnels.

 

- Quelle est la procédure à suivre?

La loi d’orientation sur l’éducation du 10 juillet 1989 permet d’adapter la scolarité à l’élève, et donc d’allonger ou de raccourcir un cycle d’apprentissage en maternelle ou en primaire. Légalement, rien n’interdit de faire sauter une classe à un enfant qui a acquis les connaissances nécessaires. La demande vient souvent des parents, qui doivent s’adresser à l’enseignant, lequel

peut aussi suggérer cette solution. Si ce dernier a un doute sur la maturité de l’enfant, il demandera l’avis d’un psychologue scolaire, mais ce n’est pas une obligation. La décision de faire sauter une classe revient toujours au conseil des maîtres, qui s’appuie sur sa connaissance de l’enfant dans le milieu scolaire et sur ses résultats aux évaluations.

 

- Peut-on faire sauter n’importe quelle classe?

Théoriquement oui, mais en pratique il est déconseillé de faire sauter les classes qui intègrent des apprentissages nouveaux, comme le CP, le CE1 ou le CM1. Dans les écoles de campagne à classe unique ou à double niveau, certains enfants acquièrent sur une seule année scolaire l’équivalent de deux années d’études. Ceux-ci peuvent passer, comme leurs aînés, dans la classe supérieure et sauter une année. Au collège, les obstacles se multiplient: l’étude des langues étrangères débute sérieusement avec l’entrée en sixième, et l’on voit mal comment un élève pourrait sauter cette classe, à moins d’avoir acquis à la maison des bases solides de la première langue.

 

- En cas d’avis défavorable, les parents ont-ils un recours?

Ils peuvent adresser un recours à l’inspection

académique. L’inspecteur examinera les résultats scolaires de l’élève et regardera l’avis du conseil des maîtres. Il y a peu de chances pour qu’il aille contre, sauf s’il est en présence d’enseignants opposés par principe et sans motif valable au fait de sauter une classe. Il ne reste aux parents qui veulent absolument faire sauter une classe à leur enfant qu’à tenter leur chance auprès des établissements privés, parfois plus souples.

 

Tag Cloud - Référencement Page 1
Partager cet article
Repost0
29 juillet 2009 3 29 /07 /juillet /2009 14:39

Adopter l’enfant de son conjoint

Dans les familles recomposées, les parents ont souvent à coeur de faire bénéficier tous leurs enfantsdes mêmes droits.

La solution : l’adoption.

 

 

Les divorces et les remariages construisent de nouvelles familles, dans lesquelles chacun des adultes élève les enfants de son conjoint en même temps que les siens. Si un lien affectif se tisse souvent entre le beau-parent et ses « beaux-enfants », ces derniers restent considérés juridiquement comme des tiers. ils n’ont notamment aucun droit dans la succession de leur beau-père ou de leur belle-mère. C’est pourquoi de plus en plus d’adultes veulent « légalement concrétiser leur assimilation à la famille en adoptant le ou les enfants du conjoint ».

 

Adoption simple ou plénière?

 

L’adoption établit en effet un lien de filiation entre le beau-parent et l’enfant de son conjoint. Mais il faut veiller à ce que la naissance de ce lien ne nuise pas au lien familial précédent. D’où l’importante distinction entre adoption plémère et adoption simple.

 

L’adoption simple ne crée aucune rupture avec la famille d’origine et l’enfant y conserve tous ses droits. Le lien établi s’ajoute au lien de filiation précédent. C’est pourquoi cette forme d’adoption est la plus fréquente.

 

Lorsqu’elle est plénière, l’adoption est totale. Autrement dit, tout lien juridique entre l’enfant et sa famille d’origine, paternelle et maternelle, est rompu. L’enfant adopté cesse d’appartenir à sa famille d’origine. Dans les familles recomposées, l’adoption plénière de l’enfant du conjoint n’est possible que dans trois cas.

 

L’enfant n’a de filiation légalement établie qu’à l’égard de ce conjoint (autrement dit, le père biologique n’a pas reconnu l’enfant).

 

L’autre parent s’est vu retirer totalement l’autorité parentale.

 

L’autre parent est décédé ainsi que ses parents (les grands-parents), ou ceux-ci se sont manifestement désintéressés de l’enfant.

 

En dehors de ces situations, seule l’adoption simple est possible.

La principale condition à l’adoption est le consentement des parents. De la mère, en cas d’adoption de ses enfants par son nouveau conjoint, bien sûr, mais aussi du père biologique, que l’adoption soit simple ou plénière. Les consentements Sont donnés par acte authentique passé devant notaire ou devant le juge d’instance. En revanche, si un des parents biologiques est décédé, n’a plus l’autorité parentale ou se trouve dans l’impossibilité de manifester sa volonté, seul le conjoint de l’adoptant donne son accord.

 

Une différence de 10 ans entre l’adoptant et l’adopté

Aucune condition d’âge n’est imposée à la personne qui veut adopter l’enfant de son conjoint. Et aucune durée de mariage n’est requise.Toutefois, une différence d’âge de dix ans entre l’adoptant et l’adopté est en principe nécessaire. Si elle est moindre et qu’il existe de justes motifs, le tribunal peut malgré tout prononcer l’adoption. II reste néanmoins impossible d’adopter une personne plus âgée que soi!

 

Du côté de l’enfant, son adoption simple est permise quel que soit son âge, même s’il est majeur. En revanche, son adoption plénière n’est possible que s’il a moins de 15 ans. Dans un cas comme dans l’autre, le mineur âgé d’au moins 13 ans doit consentir personnellement à son adoption. Avant cet âge, le tribunal peut naturellement recueillir son avis et, sauf décision motivée, il est même tenu de le faire si l’enfant le demande. L’intérêt de l’enfant est, en effet, une condition essentielle à l’adoption, qui est vérifiée par le tribunal. Les juges s’assurent également que l’adoption ne compromet pas la vie familiale, lorsque celui qui adopte a lui-même des enfants.

 

 

Obligation alimentaire

L’enfant du conjoint bénéficie des mêmes avantages civils et fiscaux que les enfants de l’adoptant et est soumis aux mêmes obligations.

 

Une fois adopté, l’enfant porte un double nom. A son nom de famille d’origine,il ajoute celui de son beau-père (ou de sa belle-mère).

 

L’adoption crée une obligation alimentaire. L’adoptant doit, avec son conjoint, nourrir, entretenir et élever l’enfant adopté. Cette obligation est réciproque.

 

Enfin, et surtout, l’enfant adopté (de façon plénière ou simple) acquiert les mêmes droits de transmission de patrimoine (donation, succession) qu’un enfant légitime. II bénéficie des mêmes abattements fiscaux (s’il n’avait pas été adopté et qu’un testament ait êté fait en sa faveur, il aurait dû payer 60 % de droits !). En revanche, ce n’est que dans le cas de l’adoption plénière qu’il est héritier réservataire de l’adoptant, c’est-à-dire qu’une part de l’héritage de ce dernier doit obligatoirement lui revenir, calculée en fonction des au-ires héritiers réservataires. II accède aussi à la succession des parents de son beau-parent en cas de prédécès de celui-ci. Mais il n’a plus de droits sur la succession de son parent biologique. En cas d’adoption simple, il n’est réservataire que vis-à-vis de son beau-parent adoptif (et de son parent biologique). En cas de prédécès de son beau-parent, il vient à la succession de ses grands-parents adoptifs si ceux-ci lui ont attribué tout ou partie de la quotité disponible sur leur succession. En outre, les liens n’étant pas rompus avec sa famille d’origine, l’enfant adopté en adoption simple conserve également tous ses droits successoraux auprès de celle-ci. II hérite ainsi des deux familles

 

  Une démarche simple

 

L'agrément administratif, qui constitue un "laissez-passer" pour l'adoption dans certains cas , n'est pas requis pour l'adoption de l'enfant du conjoint. Il suffit de déposer une requête en adoption au secrétariat du greffe du tribunal de grande instance du lieu où réside l'adoptant.

C'est en principe un avocat qui doit le faire.

L'adoptant peut déposer lui-même la requête auprès du procureur de la République.

Lorsque le jugement d'adoption est prononcé, celui-ci doit faire l'objet d'une transcription sur les registres de l'état civil.

Inscription à la liste de distribution
Email :
Prénom :
Nom :


Se désinscrire
gagner de l'argent
Partager cet article
Repost0
3 juillet 2009 5 03 /07 /juillet /2009 10:20

pub pub
Inscrivez-vous vite chez PromoBenef avant de partir en vacances!

Vous vous éclatez au soleil....j'en suis bien aise.

Vous profitez des activités du bord de mer....bain de soleil, baignade, pêche, régate....

 

 

 

 

 

 

Mais pendant ce temps là, chez vous, vous êtes cambriolé. Je ne veux pas vous porter la poisse mais lisez ceci:

 

Vols, cambriolages comment

Limiter les risques, et bien réagir

Cambriolages, vols de véhicules, de cartes bancaires, de portables et autres vols sur la voie publique constituent, avec les destructions et dégradations de biens, plus de la moitié des crimes et délits enregistrés par les services de police, et qui contribuent à alimenter le sentiment général d’insécurité. Comment se protéger efficacement et comment réagir pour limiter les dégâts?

 

Depuis 1999, pour mieux lutter contre la petite et moyenne délinquance, d’importants services de police sont délocalisés dans les quartiers. Objectif : associer policiers, travailleurs sociaux, associations locales, sociétés de HLM, établissements scolaires, commerçants et tous ceux qui ont une action sur la vie du quartier autour d’une conviction commune : la sécurité est affaire de renseignement, de prévention et de répression. Cette réforme, qui concerne actuellement les deux tiers de la population en zone urbaine. « à Orléans, après un an de travail de proximité, nous cernons mieux les problèmes et la façon de travailler avec nos partenaires », confie la commissaire Sophie Crampe. En zone rurale, les gendarmes ont su, depuis toujours, préserver et transmettre une culture du contact. « Les gens viennent nous trouver pour toutes sortes de problèmes, ils savent qu’ils vont être écoutés et aidés ».

 

« Maintenant, les gens nous connaissent, et réciproquement. Nous prenons le temps de les entendre et

mettons tout en oeuvre pour traiter leurs problèmes », explique la commissaire Sophie Crampe.

 

 

L’ere du partenariat

 

Une police plus disponible et plus attentive associée à des partenaires impliqués, cela suffit-il à rendre la vie quotidienne paisible et sûre ? Policiers et gendarmes sont unanimes : si les citoyens ne coopèrent pas, les résultats ne seront jamais ceux espérés. Dans les campagnes, le problème majeur est le cambriolage des résidences secondaires. Les gendarmes font des rondes, ils ne peuvent être partout. « Si vous voyez un véhicule inconnu qui rôde, relevez le numéro et appelez la gendarmerie », demande l’adjudant Revidon-Aubry. Quand l’ambiance se dégrade dans un quartier, la police seule a du mal à agir. « Si vous êtes au courant de faits illicites, ne vous contentez pas d’une dénonciation vague. Soyez précis, donnez les lieux, les signalements, les immatriculations, l’enquête aura plus de chances d’aboutir », renchérit la commissaire Sophie Crampe. La sécurité est l’affaire de tous. Elle requiert notre coopération en tant que citoyens. Elle implique également notre vigilance pour ne pas faciliter la tâche des délinquants.

 

 

 




pub
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : IMPORTEXnews - un site en OR - La boîte à outils du Webmaster
  • : Trouvez sur ce site le produit HighTech, Importexnews.net un site généraliste d'informations pour la création de votre entreprise .vous pouvez ainsi créer votre entreprise de dropshipping avec pour tout investissement un échantillon du ou des produits: gadgets électroniques,informatique PC etc..,vêtements, etc..Notre but est de vous permettre de mettre toutes les chances de votre côté pour trouver le concept et ou le produit de vos rêves.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Articles Récents

Liens